En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers.

Mesure d'audience

Ces services permettent d'obtenir des statistiques de fréquentation utiles à l'amélioration du site.

Google analytics

En savoir +
Bac à graisse : réglementation & entretien

Bac à graisse : réglementation & entretien

L’installation d’un bac à graisse ou d’un autre moyen de traitement des effluents graisseux est obligatoire pour les professionnels de la restauration commerciale ou collectivité, et des métiers de bouche : restaurants, traiteurs, bouchers, charcutiers, boulangers, etc.

En effet, dès que votre activité nécessite l’usage d’une cuisine, vous êtes tenu de faire installer un bac à graisse pour le prétraitement des eaux usées, ce qui permet d’éviter d’obstruer les canalisations par les graisses, huiles et matières solides, de limiter les mauvaises odeurs et surtout de préserver l’état du réseau d’assainissement, le bon fonctionnement des stations d’épuration et l’environnement.

Son installation est réglementée par le Code de l’environnement et le règlement d’assainissement départementale.

L’achat et l’installation d’un bac à graisse peuvent faire l’objet de subventions, provenant de la CCI dont vous dépendez, ou de l’agence de l’eau locale.

 

Entretien d’un bac à graisse

Afin de maintenir l’installation en bon état de fonctionnement et prévenir le dégagement de mauvaises odeurs, il convient d'entretenir régulièrement le bac à graisse. Il est généralement conseillé de procéder à un nettoyage de cet équipement tous les quatre à six mois. Cependant, la fréquence d’intervention varie en fonction de plusieurs critères dont le volume du bac et le nombre de couverts servis au quotidien.

Les résidus graisseux du bac sont des déchets qui doivent être collectés et traités par une entreprise spécialisée. Une vidange bien réalisée se termine par un remplissage en eau claire et un remplissage des ornières avec un mélange eau/huile végétale pour assurer une bonne étanchéité des odeurs. Les résidus graisseux ne peuvent en aucun cas être rejetés aux égouts ou mêlés aux ordures ménagères. Il n'y a pas d'aide financière pour l'entretien du bac car ce sont des coûts de fonctionnement et non d'investissement.

Pour l'entretien, il est fortement recommandé de réaliser une vidange et un nettoyage complet du bac. Pour éviter tout débordement et mauvaises odeurs, l’idéal est de passer un contrat d’entretien avec une entreprise spécialisée, qui se chargera de planifier avec vous : la vidange, le curage, mais aussi la collecte des déchets graisseux.

Vous souhaitez plus d’informations sur la procédure et le coût de l’entretien de votre bac à graisse ? Contactez-nous

Une urgence ? Contactez-nous !

Une canalisation bouchée ? Pas de panique ! ASOS intervient 24h/24 et 7j/7.